Public
Mercredi 27 juin 2018
instruction ministérielle

L'instruction n° DGOS/RH1/2018/158 du 27 juin 2018 relative à la répartition par région des postes d’assistants spécialistes à temps partagé pour la période 2018-2020 introduit deux évolutions dans la gestion des postes financés par des crédits nationaux d'assurance maladie :

  • la création de 100 postes d’assistants spécialistes à temps partagé spécifiquement dédié à l’outre-mer.
  • la création de 300 postes d’assistants spécialistes ambulatoires destinés à renforcer le lien ville-hôpital et à accompagner la construction de nouveaux parcours professionnels en ambulatoire.

Ce dispositif vise à permettre à de jeunes médecins de développer un exercice mixte, partagé entre une structure hospitalière et une structure ambulatoire (centre de santé, maison de santé pluridisciplinaire, cabinet libéral notamment).

La gestion des postes financés par des crédits nationaux d’assurance maladie (MIGAC) s’enrichit cette année de deux évolutions majeures, en sus des 200 puis désormais 250 postes d’assistants spécialistes ouverts annuellement depuis plusieurs années :

  • la création de 100 postes d’assistants spécialistes à temps partagé spécifiquement dédié à l’outre-mer. Le financement de 50 postes sera délégué cette année, celui des 50 complémentaires le sera l’année prochaine ;
  • la création, dans le cadre du plan pour renforcer l’accès territorial aux soins, de 300 postes d’assistants spécialistes ambulatoires destinés à renforcer le lien ville-hôpital et à accompagner la construction de nouveaux parcours professionnels en ambulatoire. Le financement de 100 postes sera délégué dès cette année.

instruction_DGOS-2018-158_repartition_postes_ASP_2018-2020.pdf

instruction 2018 assistants spécialistes partagés ambulatoire hospitalier