Public
Mercredi 18 juillet 2018

Favorable à la coopération entre les professionnels et à l'évolution des pratiques, la FNCS a mobilisé ses représentants pour favoriser l'émergence des IPA et permettre aux infirmiers d'accéder à des niveaux de formation plus élevés et des champs de compétences étendues.

Dorénavant publié au Journal Officiel, l'infirmier de pratique avancée dispose de compétences validées par un diplôme d'Etat délivré par les universités. Dans le cadre défini par la loi il peut :

  • participer à la prise en charge globale des patients dont le suivi lui est confié par un médecin.
  • apporter son expertise et participe à l'organisation des parcours entre les soins de premier recours, les médecins spécialistes de premier ou deuxième recours et les établissements et services de santé ou médico-sociaux.
  • conduire un entretien avec le patient qui lui est confié, effectuer une anamnèse de sa situation et procéder à son examen clinique.
  • Conduire toute activité d'orientation, d'éducation, de prévention ou de dépistage qu'il juge nécessaire.
  • Effectuer tout acte d'évaluation et de conclusion clinique ou tout acte de surveillance clinique et para-clinique.
  • Effectuer les actes techniques et demander les actes de suivi et de prévention inscrits sur les listes établies.
  • Prescrire des médicaments, des dispositifs médicaux, des examens de biologie médicale figurant sur la liste établie par l'Agence nationale de sécurité du médicament.
  • Renouveler, en les adaptant si besoin, des prescriptions médicales dont la liste est établie par arrêté.

Retrouvez les textes parus au Journal Officiel du 19 juillet 2018 :

  •  Décret n° 2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l'exercice infirmier en pratique avancée. Ce décret définit les domaines d'intervention et les activités de l'infirmier exerçant en pratique avancée. Il précise les conditions de prise en charge et d'information du patient, ainsi que les modalités de coopération entre l'infirmier exerçant en pratique avancée et le médecin ainsi que la contribution de l'infirmier exerçant en pratique avancée au sein de l'équipe.
  • Arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l'exercice infirmier en pratique avancée en application de l'article R. 4301-3 du code de santé publique. L'arrêté fixe dans ses annexes I à V la liste des actes techniques que l'infirmier exerçant en pratique avancée peut effectuer, des actes de suivi et de prévention qu'il est autorisé à demander, des dispositifs médicaux non soumis à prescription médicale obligatoire et des examens de biologie médicale qu'il est autorisé à prescrire et des prescriptions médicales qu'il est autorisé à renouveler ou à adapter.
Sujets
Organisation des centres de santé, Ressources humaines